Accueil > Ateliers > Électroménager > Grilles-pain

Grilles-pain

Voila un petit appareil qui apparaît régulièrement au RC  .

Pour le réparer, on suivra le schéma habituel : diagnostic (soigneux), démontage (soigneux), réparation proprement dite (soigneuse), remontage et tests.

On notera que sur quasiment tous les grilles-pain, le petit circuit électronique est alimenté en courant alternatif via un piquage sur une partie de la résistance chauffante, de manière à avoir une tension électrique moins élevée que le 230V.

 Diagnostic

Un bon diagnostic évite souvent des démontages inutiles.
Pour commencer, on enfonce le levier de mise en marche et on observe.

  • Le grille-pain ne chauffe pas, même si on tient le bouton enfoncé. Le plus souvent c’est la résistance chauffante qui est coupée quelque part, éventuellement suite à une tentative de nettoyage au moyen d’un objet inapproprié. Parfois, plus rarement, il s’agit d’un problème au double contact de mise sous tension (contacts déformés, "aiguille d’appui" cassée) ou au câble d’alimentation.
  • Ça chauffe mais le bouton ne se maintient pas enfoncé quand on le relâche. C’est peut-être simplement l’entrefer de l’électro-aimant qui est encrassé, ou plus rarement une défaillance de l’électronique.

 Démontage

  • Les vis d’assemblage présentent souvent des têtes assez originales, qui peuvent nécessiter l’utilisation d’un tournevis spécial (nous en avons divers modèles).
  • Les boutons de commande doivent le plus souvent être simplement retirés (arrachés), délicatement mais fermement. Parfois il y a un clips à écarter avant le retrait, et encore plus rarement une vis.
  • Si le corps du grille-pain doit être désassemblé, on procédera à un délicat travail de fine tôlerie, avec des "pattes" qu’il faut détordre pour pouvoir écarter les tôles suffisamment et créer un accès à la réparation.

 Réparation

  • Une résistance chauffante coupée ici ou là peut être ré-aboutée au moyen d’une petite virole en cuivre ou laiton, solidement sertie à ses deux extrémités, opération parfois difficile en raison du peu d’espace disponible. On trouve ces tubes, à découper selon les longueurs nécessaires, dans les magasins de modélisme (nous en avons au RC  ).
  • Pour un aimant qui ne "colle" pas, tout en étant électriquement alimenté (on mesure avec un voltmètre), un nettoyage (grattage) suffit généralement.
  • Pour les pannes de l’électronique, quelques mesure au multimètre et un éventuel relevé du schéma électronique peuvent aider à identifier l’élément défectueux.
  • Quant aux pannes purement mécaniques, elles sont à la portée du bricoleur amateur. Nécessitant parfois un peu de travail de tôlerie, ou, lorsqu’il s’agit de matière plastique, l’usage de colle et de petites pièces de renfort (le simple collage n’est pas toujours suffisamment solide). Les colles résine époxy, bi-composants, sont souvent recommandables.

 Domo D0961T

La particularité de ce grille-pain est qu’il possède deux compartiments et deux circuits de résistances chauffantes, montés en parallèle, l’un alimentant les plaques extérieures et l’autre les plaques intérieures.

Lorsque le grille-pain fonctionne normalement sauf que le circuit intérieur ne chauffe plus, c’est que la résistance intérieure est cassée. La mesure à l’ohmmètre ne signale rien de coupé car le circuit extérieur est en bon état (en réalité, la mesure indique une valeur de résistance deux fois plus élevée que pour le grille-pain en bon état). Une fois la cassure repérée, un bricolage soigneux permet de rétablir le passage du courant dans la résistance chauffante.

Louis Possoz
vendredi 27 août 2021


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?